la création

la création

François d’Alesme, écuyer et conseiller du roi Henri III au Parlement de Bordeaux crée le domaine.
UN CRU ENREGISTRÉ

UN CRU ENREGISTRÉ

Les vignes font leur apparition, le cru est pour la première fois enregistré. Le domaine, transmis de génération en génération est la propriété de la famille d’Alesme, par ailleurs parlementaires notoires de la ville de Bordeaux aux XVIème et XVIIème siècles.
Une évolution constante

Une évolution constante

Pierre-Vincent de Paule, marquis d’Alesme, premier jurat de la noblesse de Bordeaux, s’attache à faire de sa propriété un cru renommé.
DANS L’UNIVERS DES GRANDS VINS

DANS L’UNIVERS DES GRANDS VINS

Un négociant néerlandais, Jean Bekker-Teerlink, acquiert le domaine en 1810. Il germanise son nom en « Becker » et l’accole au nom de la propriété, donnant naissance à Marquis d’Alesme-Becker. Quelques années de travail seulement suffisent pour faire de ce château un grand vin du Médoc.
LA CLASSIFICATION - Marquis d'Alesme Becker - 3ème Grand Cru Classé

LA CLASSIFICATION - Marquis d'Alesme Becker - 3ème Grand Cru Classé

Ce classement connu de tous les amateurs de vin a été publié le 18 avril 1855 à la demande de l'empereur Napoléon III en vue de l'Exposition Universelle de Paris de 1855. Le Château Marquis d’Alesme-Becker, alors propriété de la famille Sznajderski depuis 2 ans y est reconnu comme appartenant à la famille des "Troisièmes Crus".
Le château

Le château

Le château de style Louis XIII voit le jour sur le domaine.
UN HAVRE DE PAIX

UN HAVRE DE PAIX

À la mort de M. Sznajderski, son gendre Arthur de Gassowski, peintre naturaliste amoureux du sud-ouest, reprend le domaine et délaisse les expositions parisiennes pour se consacrer entièrement à ses vignes qu’il chérit tant.
LES PASSATIONS

LES PASSATIONS

Le domaine devient la propriété du comte Jean-Jules Théophile Chaix-d’Est-Ange, célèbre avocat et propriétaire du Château Lascombes. À sa mort, son fils adoptif le comte Emmanuel du Bourg de Bozas revend la propriété au négociant écossais W.H. Chaplin & Co Ltd, propriétaire du Château Malescot Saint-Exupéry.
UN DÉVELOPPEMENT D’ENVERGURE

UN DÉVELOPPEMENT D’ENVERGURE

C’est alors qu’Edmond Ritz, ingénieur des Mines alsacien, rachète le domaine. Il souhaite ainsi fuir l’occupation allemande. Son petit-fils, Jean-Claude Zuger, prend sa suite à la tête du domaine en 1979 et fait bâtir de nouveaux chais d’une capacité de 250 barriques.
L’IMPULSION DU RENOUVEAU

L’IMPULSION DU RENOUVEAU

Un grand industriel français, Hubert Perrodo, fondateur du groupe pétrolier Perenco et propriétaire du Château Labégorce, rachète le domaine et laisse la maison à la famille Ritz-Zuger. Une grande restructuration du vignoble est alors enclenchée.
UNE VISION

UNE VISION

Nathalie Perrodo Samani confie la direction générale des Vignobles Labégorce à Marjolaine Maurice de Coninck. Ensemble, elles se lancent le défi de restructurer totalement la propriété, à la vigne, au chai, sur les marchés, avec pour objectif de redonner son lustre d’antan à Marquis d’Alesme.
UN CHANTIER PHARAONIQUE

UN CHANTIER PHARAONIQUE

Ancrer le domaine dans une ère nouvelle résume parfaitement l’ambition de Nathalie Perrodo et de sa famille. La propriété est réinventée, les travaux commencent, un nouveau cuvier et de nouveaux chais, un pavillon privé, un hameau d’accueil dédié aux amateurs avertis ainsi qu'une collection de jardins voient le jour. Le projet d’envergure entrepris par Nathalie Perrodo jette une passerelle entre ses deux cultures occidentale et orientale et perpétue l'esprit entrepreneur et l’héritage culturel de la famille Perrodo.
un lieu unique

un lieu unique

Les travaux du projet Marquis d’Alesme prennent fin. Le domaine, Grand Cru Classé de Bordeaux, devient alors un lieu unique, parfait symbole d’un partage de valeurs au fil des siècles : ambition, culture et amour de la nature. Une parenthèse enchantée faite de promenades sensorielles et de découvertes gustatives est désormais proposée au public sur rendez-vous.